Poème 'Sonnet à Mme Fanny A. P.' de Charles CROS dans 'Le coffret de santal'

Sonnet à Mme Fanny A. P.

Charles CROS
Recueil : "Le coffret de santal"

A Madame Fanny A. P

Pour le surnaturel éclat des cheveux blonds,
Pour la neige du cou, l’aurore de la bouche,
Je rêve une peinture où, frêle, chaque touche
Soit un sourire, prix d’efforts fervents et longs.

Le fond, ciel de septembre où le soleil se couche,
Serait de saphirs bleus, de rubis vermillons.
Ma palette serait l’aile des papillons
Et mes pinceaux des brins de huppe d’oiseau mouche.

Je graverais d’abord avec un diamant,
En traits fins, le sourcil, l’oeil, la joue et l’oreille,
Conque rose écoutant mes vers malignement.

Puis la poussière d’or et de nacre, pareille
Aux éclairs de l’émail, au velours du pastel,
Teinterait ce portrait, pâle auprès du réel.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

  1. Bel oiseau magique
    ------------------------

    Le bel oiseau magique, au plumage d’or blond,
    Écoute les propos d’une invisible bouche ;
    Il semble commenter les phrases qui le touchent
    En poussant des soupirs, tantôt courts, tantôt longs.

    Puis il prend son envol quand le soleil se couche ;
    Il plane longuement dans le ciel vermillon,
    Plus léger que ne sont jamais les papillons,
    Plus subtil, plus vivant, plus fin qu’un oiseau-mouche.

    Je le vois s’élancer dans le vent, vaillamment,
    Tel un preux d’autrefois, un héros de roman,
    J’entends sa belle voix qui charme mon oreille ;

    Je ne me lasse pas de ce chantre irréel,
    J’aime le crépuscule et ses tons de pastel,
    Je pense qu’il est temps d’ouvrir une bouteille.

Rédiger un commentaire

Charles CROS

Portait de Charles CROS

Charles Cros, né à Fabrezan (Aude) le 1er octobre 1842, originaire d’une famille de Lagrasse (Aude) et mort à Paris le 9 août 1888, est un poète et inventeur français. Passionné de littérature et de sciences, il fut un temps, de 1860 à 1863, professeur de chimie à l’Institut parisien des Sourds-Muets, avant de se... [Lire la suite]

© 2017 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS
Nos partenaires : Le Mot pour la frime | Poetiz | Permis moto