Poème 'Sur la mort d’un enfant' de guillaumePrevel

Accueil > Les membres > Page de poésie de guillaumePrevel > Sur la mort d’un enfant

Sur la mort d’un enfant

guillaumePrevel

Autour de son petit lit défait
Se penchaient des visages éplorés
Qu’il aimait tendrement et à qui péniblement il souriait
Malgré la douleur qui finissait de le tuer

Il tendait sa petit main innocente
A travers les barreaux
Vers celles de ses parents qui regardaient la mort désespérante
Creuser froidement autour de lui un cruel tombeau

La vie en son sein, à peine venait d’éclore
Que déjà la maladie l’emportait
Avec son berceau vers la mort

Ô j’espère qu’il ne comprit jamais véritablement
Avant de partir, ce qui fit tant de chagrin et de peine
Dans les yeux embués de ses pauvres parents.

15 novembre 2019

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2020 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS