Poème 'Sur les toits' de ATOS

Sur les toits

ATOS

Aucune maison n’est assez grande pour contenir l’impossible
Aucune maison n’est assez loin pour oublier son chemin
Aucune maison n’est assez haute pour dépasser un rêve
Aucune maison ne peut tenir dans le creux d’une main
On est toujours l’hôte d’un toit
c’est sous le ciel que demeure le monde,
Une étoile vaut toutes les adresses
Et la prochaine sera pour toi.

03.06.2015

"Le violoniste bleu" de Marc Chagall

"Le violoniste bleu" de Marc Chagall

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2018 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS