Poème 'Tant que l’oiseau de Jupiter vola' de Joachim DU BELLAY dans 'Les antiquités de Rome'

Accueil > Les poètes > Poèmes et biographie de Joachim DU BELLAY > Tant que l’oiseau de Jupiter vola

Tant que l’oiseau de Jupiter vola

Joachim DU BELLAY
Recueil : "Les antiquités de Rome"

Tant que l’oiseau de Jupiter vola,
Portant le feu dont le ciel nous menace,
Le ciel n’eut peur de l’effroyable audace
Qui des Géants le courage affola :

Mais aussitôt que le Soleil brûla
L’aile qui trop se fit la terre basse,
La terre mit hors de sa lourde masse
L’antique horreur qui le droit viola.

Alors on vit la corneille germaine
Se déguisant feindre l’aigle romaine,
Et vers le ciel s’élever derechef

Ces braves monts autrefois mis en poudre,
Ne voyant plus voler dessus leur chef
Ce grand oiseau ministre de la foudre.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

  1. Cochon de sable
    ---------------------

    Non, ce n’est pas un fier cochon volant,
    Jamais l’oiseau dans l’air il ne menace ;
    Mais il est fort, mais il est plein d’audace,
    Son coeur jamais je ne vois s’affolant.

    Sa langue est rouge et son souffle est brûlant ;
    Quand il laboure, il dit la terre basse.
    Il va creusant, fort de sa lourde masse,
    Mais son effort jamais ne fut violent.

    Soit dévorant la choucroute germaine
    Ou savourant la salade romaine,
    On peut le voir aux tables des grands chefs ;

    Si le frappait un jour la blanche foudre
    Et que ses os fussent réduits en poudre,
    En resteraient quelques poèmes brefs.

Rédiger un commentaire

Joachim DU BELLAY

Portait de Joachim DU BELLAY

Joachim du Bellay est un poète français né vers 1522 à Liré en Anjou, et mort le 1er janvier 1560 à Paris. Sa rencontre avec Pierre de Ronsard fut à l’origine de la formation de la « Pléiade », groupe de poètes auquel Du Bellay donna son manifeste, « la Défense et illustration de la langue... [Lire la suite]

© 2017 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS
Nos partenaires : Le Mot pour la frime | Poetiz | Permis moto