Poème 'Terre d’elfes' de Claudel

Terre d’elfes

Claudel

Il est un pays unique,
Un pays nordique,
Il est un pays de froidure,
Un pays de nature
Que je rêve de visiter
Et qu’on pourrait appeler
La Laponie du Québec,
Le nordet au vent sec.

Appelée aussi la Sibérie de l’Amérique,
Une grande et magique
Création s’y est donné art et beauté,
Tant elle l’a patiemment façonné
Par ses magistrales splendeurs,
Par ses admirables grandeurs.
Pays isolé, fouetté…
Enchanté.

Pays de neige
Et de sortilège ;
Une terre de lichens et de mousses,
Une terre de graines et de pousses ;
Du harfang des neiges et du caribou,
Du béluga et du loup.
Le Nunavik… le pays de la toundra,
Le pays du nord… l’Ungava.

Tous droits réservés © Claude Lachapelle / Février 2020

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2020 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS