Poème 'Trois quatrains (Au milieu du sang)' de Charles CROS dans 'Le coffret de santal'

Accueil > Les poètes > Poèmes et biographie de Charles CROS > Trois quatrains (Au milieu du sang)

Trois quatrains (Au milieu du sang)

Charles CROS
Recueil : "Le coffret de santal"

A Madame M.

Au milieu du sang, au milieu du feu,
Votre âme limpide, ainsi qu’un ciel bleu,
Répand sa rosée en fraîches paroles
Sur nos coeurs troublés, mourantes corolles.

Et nous oublions, à vos clairs regards,
L’incendie et ses rouges étendards
Flottant dans la nuit. Votre voix perlée
Couvre le canon sombre et la mêlée.

Vous nous faites voir, fier ange de paix,
Que l’horreur n’est pas sur terre à jamais,
Et qu’il nous faut croire au bon vent qu’apporte
L’avenir, que la grâce n’est pas morte.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

  1. Tigre du roi
    ----------------

    Le tigre marchant au milieu du feu
    Plante son regard au sein du ciel bleu,
    Les fleurs du jardin, sans une parole,
    Le vont saluant à pleines corolles.

    Ah, que de grandeur dans ce beau regard,
    Cela sert, pour lui, d'un fier étendard,
    Seigneur des grands monts et de la vallée,
    Premier combattant au coeur des mêlées.

    Nous te saluons, grand fauve de paix,
    Ton sens de l'honneur triomphe à jamais ;
    Tu souris aux sons que le vent apporte,
    Tu es applaudi par les feuilles mortes.

Rédiger un commentaire

Charles CROS

Portait de Charles CROS

Charles Cros, né à Fabrezan (Aude) le 1er octobre 1842, originaire d’une famille de Lagrasse (Aude) et mort à Paris le 9 août 1888, est un poète et inventeur français. Passionné de littérature et de sciences, il fut un temps, de 1860 à 1863, professeur de chimie à l’Institut parisien des Sourds-Muets, avant de se... [Lire la suite]

© 2017 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS
Nos partenaires : Le Mot pour la frime | Poetiz | Permis moto