Poème 'Tu es morte cité!' de guillaumePrevel

Tu es morte cité!

guillaumePrevel

Tu es morte cité!
Tes lumières sont éteintes
Les sanglots résonnent comme les craintes
Entre tes murs incendiés!

Froides sont tes rues
Même dans la torpeur de l’été
Ta splendeur du passé
Ne sera jamais plus

Tu es morte cité
Et ton âme a quitté
Les rives de ta naissance

Paris tu n’es plus qu’une ombre
Et ma mémoire n’est que décombres
Sous tes murs décrépis.

29 juin 2018

Poème préféré des membres

prpla1 a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS