Poème 'Tu sois la bienvenue, ô bienheureuse trêve !' de Joachim DU BELLAY dans 'Les Regrets'

Accueil > Les poètes > Poèmes et biographie de Joachim DU BELLAY > Tu sois la bienvenue, ô bienheureuse trêve !

Tu sois la bienvenue, ô bienheureuse trêve !

Joachim DU BELLAY
Recueil : "Les Regrets"

Tu sois la bienvenue, ô bienheureuse trêve !
Trêve que le chrétien ne peut assez chanter,
Puisque seule tu as la vertu d’enchanter
De nos travaux passés la souvenance grève.

Tu dois durer cinq ans : et que l’envie en crève :
Car si le ciel bénin te permet enfanter
Ce qu’on attend de toi, tu te pourras vanter
D’avoir fait une paix qui ne sera si brève.

Mais si le favori en ce commun repos
Doit avoir désormais le temps plus à propos
D’accuser l’innocent, pour lui ravir sa terre :

Si le fruit de la paix du peuple tant requis
A l’avare avocat est seulement acquis :
Trêve, va-t’en en paix, et retourne la guerre.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

  1. Liberté de rêver
    ----------------

    Que nul ne soit contraint de combattre sans trêve,
    Maint travail se prépare au souffle du dormeur ;
    Et s'il ne perçoit pas ce qui, en lui, se lève,
    Au moment opportun le connaîtra son coeur.

    Laissez-le s'incliner dans son temps qui s'achève,
    Il pourra découvrir une autre profondeur.
    Puisqu'il n'a plus en lui que cette faible sève,
    Épargnez-lui l'effort, épargnez-lui la peur.

    Le poète est lui-même au temps de son repos ;
    C'est là qu'il sait tenir de plus nobles propos,
    Charmer de ses bons mots la lectrice qui l'aime ;

    Ou, si cette vie n'est qu'un songe intermittent,
    S'il n'est point de serpent, ni d'Ève, ni d'Adam,
    Qu'importent nos efforts, qu'importe ce poème ?

Rédiger un commentaire

Joachim DU BELLAY

Portait de Joachim DU BELLAY

Joachim du Bellay est un poète français né vers 1522 à Liré en Anjou, et mort le 1er janvier 1560 à Paris. Sa rencontre avec Pierre de Ronsard fut à l’origine de la formation de la « Pléiade », groupe de poètes auquel Du Bellay donna son manifeste, « la Défense et illustration de la langue... [Lire la suite]

© 2017 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS
Nos partenaires : Le Mot pour la frime | Poetiz | Permis moto