Poème 'Un monde viral' de Claudel

Un monde viral

Claudel

Ce soir, je suis ivre dans les bois
mon cœur espiègle et joyeux festoie
mon âme brûle en un feu de joie
c’est la joie de vivre que je bois

depuis, un virus est apparu
au pays, dans la ville… ma rue
je suis affolé !

demain, je serai sobre et grivois
mon cœur, ivre de peur, pleurera
sur les toits, mon âme criera
tout le mal de vivre que je vois

je suis angoissé !
ce germe, ce virion… virus
l’avait-il prévu, Nostradamus ?

le passé $
le présent ?
l’avenir ?

? = virus

Tous droits réservés © Claude Lachapelle / mai 2020

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2020 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS