Poème 'Vers la lumière' de guillaumePrevel

Vers la lumière

guillaumePrevel

J’ai craché très haut vers le ciel
Le liquide vermeil comme des larmes de fiel
Et il m’est retombé tristement en gouttes acides
Sur mon visage défiguré et livide
Je voulais atteindre Dieu et son indifférence
De statue; et j’ai hurlé pour que sa bienveillance
Ôte de mon cœur l’épine douloureuse
Que le bourreau à l’indifférence affreuse
Enfonçait traitreusement dans mes entrailles
Pour sceller mes sombres fiançailles
Avec la mort et sa brume d’oubli
Et j’ai pensé à ma vie
Et je me suis vu enfant
Marchant dans le brouillard stagnant
Vers la lumière
Cette même lumière
Mais plus belle dont j’avais été privé
Et qui à présent inondait mes yeux de bonté

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS