Poème 'Voici venu le sommeil hiémal' de guillaumePrevel

Accueil > Les membres > Page de poésie de guillaumePrevel > Voici venu le sommeil hiémal

Voici venu le sommeil hiémal

guillaumePrevel

Voici venu le sommeil hiémal
Sur la campagne blanchie
Par les neiges de la nuit
Le vent glacé qui fait mal

Courbe le dos des inconscients
Qui se risquent dans la froidure au-dehors
Le chef bas s’inclinant comme en présence d’un mort
Ceux-ci accélèrent vivement le pas, oubliant le saint sacrement

En passant sans s’arrêter devant l’église
Aussi vite que siffle la bise
Le ministère attendra!

Alors filant droit vers leurs chaumières
Les faux dévots, vrais frileux de l’hiver
Reprochent, au bon dieu, pour se justifier les affres du mauvais temps.

10 JUIN 2018

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS