Poème 'Aimer' de marisolle

Aimer

marisolle

Aimer à perdre la raison
chantait le poète,
aimer, ce mot si simple
et qui recèle tant de mystères.
Aimer et voir l’autre,
merveille, trésor sans prix
et se réveiller un matin
en le regardant
étranger,
cet être que l’on ne connait plus.
Comment, pourquoi
l’aimai-Je ?
M’a-t-il fait croire à
mille fantaisies,
m’a-t-il par son discours,
mener tambour battant
même rythme que mon coeur ?
Pourquoi, guettant son pas,
mes mains tremblaient-elles ?
pourquoi sa silhouette,
son sourire, sa voix
me faisaient-ils vibrer ?
Alors, que s’est-il passé ?
Il est là et je ne sais qui
il est.
Il me parle et je n’entends
que la voix d’un étranger.
Etrange sortilège vraiment,
quelle fantasmagorie
m’avez-vous jouée là ?
Quelle mirage m’avez-vous servi ?
Ou bien ai-je voulu croire
de tout mon coeur
à un autre, qui m’a manqué
et que j’ai recréé avec vos traits ?
Sans doute est-ce ce sortilège
et j’en suis, croyez-moi,
à présent marrie
d’avoir cru que vous pourriez
à la place d’un autre,
me donner ce que j’attendais de lui.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS