Poème 'Avant-dernier mot' de Jules LAFORGUE dans 'Des Fleurs de bonne volonté'

Avant-dernier mot

Jules LAFORGUE
Recueil : "Des Fleurs de bonne volonté"

L’Espace ?
- Mon cœur
Y meurt
Sans traces…..

En vérité, du haut des terrasses,
Tout est bien sans cœur

La Femme ?
- J’en sors,
La mort
Dans l’âme….

En vérité, mieux ensemble on pâme
Moins on est d’accord.

Le Rêve ?
- C’est bon
Quand on
L’achève….

En vérité, la Vie est bien brève,
Le Rêve bien long.

Que faire
Alors
Du corps
Qu’on gère ?

En vérité, ô mes ans, que faire
De ce riche corps ?

Ceci,
Cela,
Par-ci
Par-là….

En vérité, en vérité, voilà,
Et pour le reste, que Tout m’ait en sa merci.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

  1. De se désunir
    Sans avoir la mort dans l'âme,
    Qui serait capable ?

Rédiger un commentaire

© 2021 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS