Poème 'Avis, je vous prie' de Jules LAFORGUE dans 'L'Imitation de Notre-Dame la Lune'

Avis, je vous prie

Jules LAFORGUE
Recueil : "L'Imitation de Notre-Dame la Lune"

Hélas ! Des lunes, des lunes,
Sur un petit air en bonne fortune…
Hélas ! De choses en choses
Sur la criarde corde des virtuoses ! …

Hélas ! Agacer d’un lys
La violette d’Isis ! …
Hélas ! M’esquinter, sans trêve, encore,
Mon encéphale anomaliflore
En floraison de chair par guirlandes d’ennuis !
Ô mort, et puis ?

Mais ! J’ai peur de la vie
Comme d’un mariage !
Oh ! Vrai, je n’ai pas l’âge
pour ce beau mariage ! …

Oh ! J’ai été frappé de cette vie à moi,
l’autre dimanche, m’en allant par une plaine !
Oh ! Laissez-moi seulement reprendre haleine,
Et vous aurez un livre enfin de bonne foi.

En attendant, ayez pitié de ma misère !
Que je vous sois à tous un être bienvenu !
Et que je sois absous pour mon âme sincère,
Comme le fut Phryné pour son sincère nu.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

  1. J'adore Laforgue. Merci de diffuser ses poèmes.

Rédiger un commentaire

Jules LAFORGUE

Portait de Jules LAFORGUE

Jules Laforgue, né à Montevideo le 16 août 1860 et mort à Paris le 20 août 1887, est un poète du mouvement décadent français. Né dans une famille qui avait émigré en espérant faire fortune, il est le deuxième de onze enfants. À l’âge de dix ans, il est envoyé en France, dans la ville de Tarbes d’où est originaire... [Lire la suite]

© 2014 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS
Nos partenaires : Le Mot pour la frime | Poetiz | Permis moto