Poème 'Bulle d’ennui' de guillaumePrevel

Bulle d’ennui

guillaumePrevel

Libre je l’ai été tout un rêve
Prisonnier je l’ai été toute une vie
Alors que l’on me crève
Cette bulle d’ennui

Jusqu’à l’hémorragie intraitable
Et qu’on me laisse
Maintenant que l’horloge me blesse
De ses aiguilles au temps incontrôlable

Éteindre la mèche incandescente de ma bougie
Et qu’on m’abandonne seul dans la nuit
Avec le bourreau Chronos

Le seul véritable ennemi
Dans la froideur de mon logis
Car pour moi tout est fini et mes yeux sont clos…

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS