Poème 'Ces jours à la beauté factice' de guillaumePrevel

Accueil > Les membres > Page de poésie de guillaumePrevel > Ces jours à la beauté factice

Ces jours à la beauté factice

guillaumePrevel

Ces jours à la beauté factice
Cachent je ne sais quoi de tragique
Le soleil si chaud qui en est la matrice
Entraîne dans son sillage la sinistre fabrique

Et c’est d’une tristesse infinie
De voir les plus belles choses se flétrir
Et de ressentir la fragilité de la vie
Qui ne cesse de naître pour mourir.

18 juin 2014

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS