Poème 'Ciel gris, ciel bas, ciel de Paris' de guillaumePrevel

Accueil > Les membres > Page de poésie de guillaumePrevel > Ciel gris, ciel bas, ciel de Paris

Ciel gris, ciel bas, ciel de Paris

guillaumePrevel

Ciel gris, ciel bas, ciel de Paris
Amas lourd sur mon cœur de douleur
Où souffle un léger soupir comme un pleur
Au sommet d’un espoir qui fut trahi

Ciel gris, ciel bas, ciel de Paris
Voile opaque sur les tours de Notre-Dame
Brume glacée sur la Seine où pas une lame
Ne trahie l’existence de la vie

Ciel gris, ciel bas, ciel de Paris
Lumières éteintes sur la sacro-sainte ville
Des lumières; dont le fleuve sacré a la couleur de la bile

Ciel gris, ciel bas, ciel de Paris
Ciel qui m’a vu un beau jour d’été naître
Ciel qui me verra un jour disparaître.

27 Novembre 2014

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS