Poème 'De ce royal palais que bâtiront mes doigts' de Joachim DU BELLAY dans 'Les Regrets'

Accueil > Les poètes > Poèmes et biographie de Joachim DU BELLAY > De ce royal palais que bâtiront mes doigts

De ce royal palais que bâtiront mes doigts

Joachim DU BELLAY
Recueil : "Les Regrets"

De ce royal palais que bâtiront mes doigts,
Si la bonté du roi me fournit de matière,
Pour rendre sa grandeur et beauté plus entière,
Les ornements seront de traits et d’arcs turquois.

Là d’ordre flanc à flanc se verront tous nos rois,
Là se verra maint faune et nymphe passagère,
Sur le portail sera la vierge forestière,
Avecques son croissant, son arc et son carquois.

L’appartement premier Homère aura pour marque,
Virgile le second, le troisième Pétrarque,
Du surnom de Ronsard le quatrième on dira.

Chacun aura sa forme et son architecture,
Chacun ses ornements, sa grâce et sa peinture,
Et en chacun, Clagny, ton beau nom se lira.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

  1. Palais ducal
    ----------

    Le duc fit son palais dans un étrange endroit
    Les murs furent bâtis de bizarre matière ;
    Cela fut accompli par une armée entière
    Et supervisé par des officiers adroits.

    On envoya quelqu’un pour inviter le roi,
    Avec la garantie qu’il aurait de la bière ;
    Mais ce roi préférait les chasses forestières,
    Chaque matin prenant son arc et son carquois.

    Le duc nous dit qu’on peut se passer du monarque;
    On peut choisir ailleurs des invités de marque,
    S’il veut venir plus tard, le roi nous le dira.

    Un vassal écrivit, sur cette architecture,
    Un sonnet qui en fait l’amusante peinture ;
    Au moment du dessert, un marquis le lira.

Rédiger un commentaire

Joachim DU BELLAY

Portait de Joachim DU BELLAY

Joachim du Bellay est un poète français né vers 1522 à Liré en Anjou, et mort le 1er janvier 1560 à Paris. Sa rencontre avec Pierre de Ronsard fut à l’origine de la formation de la « Pléiade », groupe de poètes auquel Du Bellay donna son manifeste, « la Défense et illustration de la langue... [Lire la suite]

© 2020 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS