Poème 'Déchirure' de guillaumePrevel

Déchirure

guillaumePrevel

Il fallait donc sombrer
pour trouver la respiration
Nécessaire pour survivre
il fallait donc se retrouver
En un paysage de ruines
pour retrouver un semblant
D’existence et de vie
pour pouvoir pousser un cri sauvage
Un hurlement
une preuve
Que nous sommes bel et bien vivants
dans ce monde mort
Fait de déchirure
et de déchirement.

12 Janvier 2014

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS