Poème 'Dedans des Prez je vis une Dryade' de Pierre de RONSARD dans 'Premier livre des Amours'

Accueil > Les poètes > Poèmes et biographie de Pierre de RONSARD > Dedans des Prez je vis une Dryade

Dedans des Prez je vis une Dryade

Pierre de RONSARD
Recueil : "Premier livre des Amours"

Dedans des Prez je vis une Dryade,
Qui comme fleur s’assisoyt par les fleurs,
Et mignotoyt un chappeau de couleurs,
Echevelée en simple verdugade.

Des ce jour là ma raison fut malade,
Mon cuoeur pensif, mes yeulx chargez de pleurs,
Moy triste et lent : tel amas de douleurs
En ma franchise imprima son oeillade.

Là je senty dedans mes yeulx voller
Une doulx venin, qui se vint escouler
Au fond de lame : et depuis cest oultrage,

Comme un beau lis, au moys de Juin blessé
D’un ray trop chault, languist à chef baissé,
Je me consume au plus verd de mon age.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

  1. Illumination triple
    --------------------

    Dedans le temple, existe une triade
    Dont le regard voit le fruit dans la fleur ;
    Captant l’obscur dans la vive couleur,
    Comme un saumon, remontant la cascade.

    Si tu as peur, si tu te sens malade,
    Si, sans raison, ton visage est en pleurs,
    Au sanctuaire apporte ta douleur,
    Le bas clergé t’accueille en camarade.

    Si la souffrance est dans ton coeur blessé,
    Si, vers le sol, tes yeux sont abaissés,
    Si ton esprit est affaibli par l’âge,

    Vois : ton souci parvient à s’envoler !
    Tout en douceur, ton temps va s’écouler
    Sans te navrer d’irréparable outrage.

Rédiger un commentaire

© 2018 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS