Poème 'Dimanches (J’aurai passé ma vie…)' de Jules LAFORGUE dans 'Des Fleurs de bonne volonté'

Accueil > Les poètes > Poèmes et biographie de Jules LAFORGUE > Dimanches (J’aurai passé ma vie…)

Dimanches (J’aurai passé ma vie…)

Jules LAFORGUE
Recueil : "Des Fleurs de bonne volonté"

J’aurai passé ma vie à faillir m’embarquer
Dans de bien funestes histoires,
Pour l’amour de mon cœur de Gloire!….
- Oh! qu’ils sont chers les trains ‘manqués
Où j’ai passé ma vie à faillir m’embarquer!….

Mon cœur est vieux d’un tas de lettres déchirées,
Ô Répertoire en un cercueil
Dont la Poste porte le deuil!…..
- Oh! ces veilles d’échauffourées
Où mon cœur s’entraînait par lettres déchirées!….

Tout n’est pas dit encor, et mon sort est bien vert.
Ô Poste, automatique Poste,
Ô yeux passants fous d’holocaustes,
Oh! qu’ils sont là, vos airs ouverts!….
Oh! comme vous guettez mon destin encor vert!

(Une, pourtant, je me rappelle,
Aux yeux grandioses
Comme des roses,
Et puis si belle!….
Sans nulle pose.

Une voix me criait : « C’est elle! Je le sens;
« Et puis, elle te trouve si intéressant! »
- Ah! que n’ai-je prêté l’oreille à ses accents!…)

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2017 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS
Nos partenaires : Le Mot pour la frime | Poetiz | Permis moto