Poème 'Disparition' de marisolle

Disparition

marisolle

En silence, sans bruit aucun,
il est parti loin, si loin,
que jamais ne le rattraperai.
Il est parti suivre son chemin
et jamais, ne le retrouverai.
Je ne sais d’ailleurs plus qui il est,
comment il est fait, quelle figure il a
son sourire, ses yeux, ses mains,
rien ne subsiste de tout cela.
Etait-il beau, charmant ?
certainement, pour l’aimer autant.
De quelle couleurs ses yeux ?
Je ne sais. il n’avaient pas le bleu
du ciel mais peut-être le noir du jais.
et leur douceur, vous en souvient-il ?
Je ne saurais dire tant il fut cruel.
Que me direz-vous de son sourire ?
peut-être qu’en rêve, je le revois,
retenu, prêt à éclater et sitôt fermé.
Et pourtant vous aviez confiance ?
Oui, sans hésiter.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2021 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS