Poème 'Doucement, sous l’emprise de l’automne' de guillaumePrevel

Accueil > Les membres > Page de poésie de guillaumePrevel > Doucement, sous l’emprise de l’automne

Doucement, sous l’emprise de l’automne

guillaumePrevel

A la fin du plus doux été
Renaît cette douloureuse mélancolie
Les regrets naissent toujours à peu près ainsi
Quand nos âmes se trouvent esseulées

Doucement, sous l’emprise de l’automne
La déprime gagne alors ma vie
Et mon cœur se trouve violemment transi
A la faveur de l’hiver qui s’annonce monotone

Je regretterai ta bouche et ton regard et ta main
Ne caressera plus la mienne dans l’ombre
Et je serai seul, loin de la douceur de vivre, demain

Sur ces routes,ces endroits, ces chemins
Que tu partageais passionnément avec moi
Lorsque notre histoire ne rimait pas avec le mot fin.

25 juin 2019

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS