Poème 'Enfant aveugle, nain, qui n’as autre prouësse' de Etienne de LA BOETIE dans 'Vers françois'

Accueil > Les poètes > Poèmes et biographie de Etienne de LA BOETIE > Enfant aveugle, nain, qui n’as autre prouësse

Enfant aveugle, nain, qui n’as autre prouësse

Etienne de LA BOETIE
Recueil : "Vers françois"

Enfant aveugle, nain, qui n’as autre prouësse,
Sinon en trahison quelque flesche tirer,
Qui n’as autre plaisir sinon de deschirer
En cent pieces les coeurs de la folle jeunesse ;

Le corps sans honte nud si ton pere te laisse,
Il monstre qu’on se doit loing de toy retirer,
Qui n’as rien que les coeurs que tu peux attirer
Par les traistres appas de ta main larronnesse.

Meurtrier, larron, pipeur, dy moy, dy hardiment,
Si rien aux tiens jamais tu donnas que tourment ?
Ores, sans t’espargner, de toy je me veux plaindre,

Quel mal me feras tu que je n’aye enduré ?
Mes maulx m’ont fait meshuy contre toy asseuré ;
J’ay desjà tant souffert que je n’ay rien à craindre.

Poème préféré des membres

ecnaida a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

  1. Sagesse du crocolion
    ---------------------

    Du crocolion, qui peut ignorer les prouesses ?
    Des pièges de ce monde, il s'est toujours tiré,
    Et combien de rivaux n'a-t-il pas déchirés !
    Il fut une terreur, dès sa prime jeunesse.

    Cet animal ne peut être tenu en laisse,
    Si tu le vois venir, tu peux te retirer,
    Il n'a nulle beauté qui te puisse attirer,
    Puis, garde-toi, surtout, que ses dents ne te blessent.

    Gens qui cette présence ont longtemps enduré
    Lui envient, semble-t-il, son pas bien assuré,
    Ses deux cris effrayants, son regard qu'on peut craindre.

    Or, est-il si content d'avancer hardiment ?
    N'aurait-il pas en lui quelque secret tourment ?
    C'est là qu'il est malin : il ne veut pas s'en plaindre.

  2. .

    « Sagesse du crocolion » est de moi, j'ai juste oublié de signer.

  3. Sagesse du croc'au lion aide-moi -

Rédiger un commentaire

Etienne de LA BOETIE

Portait de Etienne de LA BOETIE

Étienne de La Boétie, né à Sarlat le 1er novembre 1530 et mort à Germignan, dans la commune du Taillan-Médoc, près de Bordeaux le 18 août 1563, était un écrivain français. Fils d’un lieutenant particulier du sénéchal du Périgord, et d’une famille de magistrats, Étienne de la Boétie grandit dans un milieu éclairé.... [Lire la suite]

© 2017 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS
Nos partenaires : Le Mot pour la frime | Poetiz | Permis moto