Poème 'Invocation pour la pluie' de guillaumePrevel

Accueil > Les membres > Page de poésie de guillaumePrevel > Invocation pour la pluie

Invocation pour la pluie

guillaumePrevel

Sous le soleil de plomb, la vie se meurt
La terre se sèche et se craquelle
Les douces et belles heures
Sont parties au lointain avec les hirondelles

Tombe la pluie, que survienne l’orage
Qui sauvera nos vies, et les pâturages

L’herbe est jaunie
Nos bras amoureux sont sans force
Sous la brûlure de l’astre de midi
Les fissures se creusent dans l’écorce

Tombe la pluie, que survienne l’orage
Qui sauvera nos vies, et les pâturages

Ô colère du ciel, guère plus de querelles
Juste la douce ondée qui apaise
Et non la violence de la grêle
Qui rendra la terre glaise

Tombe la pluie, que survienne l’orage
Qui sauvera nos vies, et les pâturages

La vie ici et ailleurs se bat comme ma peine
Passent les nuages, et passent les rancœurs
Coulent les eaux comme le sang de mes veines
Sous le soleil de plomb, la vie se meurt

Tombe la pluie, que survienne l’orage
Qui sauvera nos vies, et les pâturages.

11 août 2020

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2020 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS