Poème 'Je ferme les yeux' de guillaumePrevel

Je ferme les yeux

guillaumePrevel

Je ferme les yeux…
Rêve de lointains départs au petit jour
Islande, pacifique,Terre de Feu
Seule question qui subsiste: l’hypothétique retour!

Le nez dans la tempête
Le vent glacé me frappe comme la beauté des icebergs
L’oubli des hommes mais pas celui des bêtes
Terre-Adélie, Svalbard, Spitzberg

Tout ici m’invite au sublime et ultime voyage
Terres gelées, terres ensoleillées
Sur les îles des Cyclades provoquer le naufrage
S’abandonner au vent, à l’oubli et ne plus capeyer.

15 Octobre 2017

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS