Poème 'Je n’ay plus soif, tairie est la fontaine' de Charles d'ORLEANS dans 'Ballades'

Accueil > Les poètes > Poèmes et biographie de Charles d'ORLEANS > Je n’ay plus soif, tairie est la fontaine

Je n’ay plus soif, tairie est la fontaine

Charles d'ORLEANS
Recueil : "Ballades"

Je n’ay plus soif, tairie est la fontaine ;
Bien eschauffé, sans le feu amoureux ;
Je voy bien cler, ja ne fault qu’on me maine ;
Folie et Sens me gouvernent tous deux ;
En Nonchaloir resveille sommeilleux ;
C’est de mon fait une chose meslee,
Ne bien, ne mal, d’aventure menee.

Je gaingne et pers, m’escontant par sepmaine ;
Ris, Jeux, Deduiz, je ne tiens conte d’eulx :
Espoir et Dueil me mettent hors d’alaine ;
Eur, me flatent, si m’est trop rigoreux ;
Dont vient cela que je riz et me deulz ?
Esse par sens ou folie esprouvee ?
Ne bien, ne mal, d’aventure menee.

Guerdonné suis de malleureuse estraine ;
En combattant, je me sens couraigeux ;
Joye et Soussy m’ont mis en leur demaine ;
Tout desconfit, me tiens au ranc des preux ;
Qui me saroit desnoer tous ses neux ?
Teste d’assier y fauldroit, fort armee,
Ne bien, ne mal, d’aventure menee.

Prince, veillesse fait me jouer a telz jeux,
Perdre et gaingner, et tout par ses conseulx ;
A la faille j’ay joué ceste annee,
Ne bien, ne mal, d’aventure menee.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

Charles d'ORLEANS

Portait de Charles d'ORLEANS

Charles d’Orléans, né à Paris le 24 novembre 1394 et mort à Amboise le 5 janvier 1465, duc d’Orléans, est un prince français, connu surtout pour son œuvre poétique réalisée lors de sa longue captivité anglaise. Il est le fils de Louis Ier, duc d’Orléans, frère du roi de France Charles VI, et de Valentine Visconti... [Lire la suite]

© 2016 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS
Nos partenaires : Le Mot pour la frime | Poetiz | Permis moto