Poème 'Je te crois' de marisolle

Je te crois

marisolle

A mon petit-fils.

Enfant, je te crois.
Je te crois quand
tu dis que tu ne l’as
pas fait exprès.
Je te crois quand
du dis que tu as oublié.
Je te crois quand
tu me dis que tu m’aimes,
et que tes petits bras
enserrent mon cou
un peu trop fort.
Je te crois quand
tes grands yeux
se remplissent de
larmes amères
à cause d’une injustice
que l’on te fait.
Je te crois, mon petit,
mon grand garçon,
parce qu’un jour
tu m’as dit :
- je peux te confier
un secret ?
- mais, promets, tu
n’en parleras à personne?
et qu’à cause de cela
tu m’a mis dans une
situation fort délicate.
Mais je te crois
parce qu’à moi,
tu ne mens jamais.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2017 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS
Nos partenaires : Le Mot pour la frime | Poetiz | Permis moto