Poème 'La Grenouille aux souliers percés' de Robert DESNOS dans 'Destinée arbitraire'

Accueil > Les poètes > Poèmes et biographie de Robert DESNOS > La Grenouille aux souliers percés

La Grenouille aux souliers percés

Robert DESNOS
Recueil : "Destinée arbitraire"

La grenouille aux souliers percés
A demandé la charité
Les arbres lui ont donné
Des feuilles mortes et tombées.

Les champignons lui ont donné
Le duvet de leur grand chapeau.

L’écureuil lui a donné
Quatre poils de son manteau

L’herbe lui a donné
Trois petites graines.

Le ciel lui a donné
Sa plus douce haleine.

Mais la grenouille demande toujours,
Demande encore la charité
Car ses souliers sont toujours,
Sont encore percés.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

  1. L'escargot buveur de café
    Nous en a souvent demandé.
    Le druide lui a proposé
    Sa potion au bon goût fumé.

    Le charpentier lui a donné
    Un pot de vin miraculé.

    L'éléphant lui a donné
    Trois cents bouquins non coupés.

    L'alchiimiste lui a donné
    Sa machine à planer.

    La fourmi lui a donné
    Quatre mille grains de blé.

    Mais l'escargot s'énerve toujours,
    Puisqu'il n'a pas eu son café ;
    Faut dire qu'aucun d'entre nous
    Ne sait vraiment le préparer.

Rédiger un commentaire

Robert DESNOS

Portait de Robert DESNOS

Robert Desnos est un poète français, né le 4 juillet 1900 à Paris et mort du typhus le 8 juin 1945 au camp de concentration de Theresienstadt, en Tchécoslovaquie à peine libéré du joug de l’Allemagne nazie. Autodidacte et rêvant de poésie, Robert Desnos est introduit vers 1920 dans les milieux littéraires modernistes et... [Lire la suite]

© 2017 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS
Nos partenaires : Le Mot pour la frime | Poetiz | Permis moto