Poème 'Incantation' de Robert DESNOS dans 'Destinée arbitraire'

Incantation

Robert DESNOS
Recueil : "Destinée arbitraire"

Que nul ne les atteigne ni ne les sépare
Que rien ne sépare l’hippocampe de la sirène
la sirène de l’hippocampe,
Robert de Youki,
Youki de Robert.

Que quiconque le tenterait
soit punit de mort, mis à mal,
souffre mille maux

Par leurs étreintes et leurs baisers
par leurs mots leurs confidences
leurs secrets communs, leur chair
et que rien ne l’atteigne elle
dans sa beauté dans sa jeunesse
dans sa santé dans sa fortune
dans son bonheur et dans sa vie
et qu’ils soient unis bientôt.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2018 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS