Poème 'La joie' de marisolle

La joie

marisolle

La joie, sentiment rare

que l’on ressent une fois,

ou de temps en temps.

On se sent si léger,

que l’on a envie

de danser, de sauter,

de chanter, de crier

parfois de bonheur,

la joie qui pétille,

qui vous fait monter

les bulles au cerveau,

comme champagne

dans la flûte,

Qui vous fait trouver

tout beau,

même si le ciel est gris,

qu’il pleut, qu’il vente

ou que la nuit tombe,

la joie, comme joie d’enfant,

s’émerveiller du jour qui naît,

de l’instant qui passe,

de demain qui viendra,

du soir qui s’installe

étincelles d’étoile

que l’on veut garder

au profond de son coeur

pour les jours maussades

qui nous font grimace,

pour les peines et les chagrins

qui passeront, c’est certain,

la joie comme un trésor

sans prix, porte-bonheur

que l’on porte à son cou

en cas de malheur.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2020 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS