Poème 'La petite république' de guillaumePrevel

La petite république

guillaumePrevel

Macron le petit, en grande colère
Fait manœuvrer la troupe médusée
Voilà que l’étron de Jupiter
Veut aller en guerre pour s’amuser

Dressé sur ses frêles ergots
Macron le petit bombe le torse
Pour faire taire la révolte des prolos
Il ne veut plus d’opposition qui fasse entorse

A son pouvoir obtenu démocratiquement
Alors les sentinelles sont postées benoîtement
Devant les petits palais de la petite république

Et gardent des façades centenaires
Où l’on lit encore des devises étrangères
Qui parlent de liberté, d’égalité et de fraternité.

23 mars 2019

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS