Poème 'La révolte des fainéants et des sans dents' de guillaumePrevel

Accueil > Les membres > Page de poésie de guillaumePrevel > La révolte des fainéants et des sans dents

La révolte des fainéants et des sans dents

guillaumePrevel

Le ciel à l’horizon s’obscurcissait
Mais le roitelet ne voyait pas au loin l’orage qui gronde
Il se hérissait, s’obstinait sans voir venir la fronde
Tant il se prenait pour Jupiter en son palais

Pourtant le vent portait la menace
Mais lui méprisant, maltraitait, insultait
Se pensant dans son Olympe au dessus de ses sujets
Mais le froid durcit les cœurs et les rend de glace

Quand la pauvreté et la faim les tiraillent
Le peuple alors, toujours se soulève sous la mitraille
Et n’a plus que pour ultime horizon

Le renversement des nains de l’Histoire et des dictateurs
Car si le peuple est sans dents
Ils mangent de bon appétit les tyrans!

09 décembre 2018

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS