Poème 'Lacher prise' de marisolle

Lacher prise

marisolle

Lorsque la volonté faiblit

que le coeur n’est plus

de la partie,

que même la raison

n’a plus voix

au chapitre,

il faut à présent

lâcher prise.

Accepter de ne plus lutter.

Rendre les armes,

en un mot renoncer.

Renoncer à tout ce à quoi

on croyait,

à tout ce qui a fait

notre vie.

Se dépouiller de toutes

ces idées, ces sentiments,

qui n’ont plus lieu d’être.

Peut-être est-ce cela

être soi-même.

Pourtant, il y avait

tant d’enthousiasme !

Nous avons eu tant

de projets, de perspectives

d’avenir.

A présent, c’est bien fini.

Renoncer est la seule issue,

accepter de ne plus

être cet être

que l’on croyait immortel,

se lover dans un bien-être

sans souci, sans pensée

sans idée, une mer

grise et plate,

sans vague, morne

comme notre esprit.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2021 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS