Poème 'L’ange endormi' de guillaumePrevel

L’ange endormi

guillaumePrevel

C’est un petit ange
Comme en connaît le Paradis,
Le front nimbé de cette lumière bénie
Que tissent en artistes les archanges.

C’est un doux chérubin
Qui de belles pensées fait des rêves,
Et de beaux et grands jardins
Dont son innocence est la sève.

La nuit quand tout est endormi
De l’oreiller il se soulève,
Et porte à moi les cauchemars et les rêves
En se glissant dans mon lit,

Tirant sur lui la couverture
En bouclier contre les ombres.
Et que, chuchotant je le rassure,
Sur les mystères de la nuit, quand tout est sombre.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS