Poème 'Le Baiser (III)' de Germain NOUVEAU dans 'Valentines'

Le Baiser (III)

Germain NOUVEAU
Recueil : "Valentines"

 » Tout fait l’amour.  » Et moi j’ajoute,
Lorsque tu dis :  » Tout fait l’amour  » :
Même le pas avec la route,
La baguette avec le tambour.

Même le doigt avec la bague,
Même la rime et la raison,
Même le vent avec la vague,
Le regard avec l’horizon.

Même le rire avec la bouche,
Même l’osier et le couteau,
Même le corps avec la couche,
Et l’enclume sous le marteau.

Même le fil avec la toile
Même la terre avec le ver,
Le bâtiment avec l’étoile,
Et le soleil avec la mer.

Comme la fleur et comme l’arbre,
Même la cédille et le c,
Même l’épitaphe et le marbre,
La mémoire avec le passé.

La molécule avec l’atome,
La chaleur et le mouvement,
L’un des deux avec l’autre tome,
Fût-il détruit complètement.

Un anneau même avec sa chaîne,
Quand il en serait détaché,
Tout enfin, excepté la Haine,
Et le coeur qu’Elle a débauché.

Oui, tout fait l’amour sous les ailes
De l’Amour, comme en son Palais,
Même les tours des citadelles
Avec la grêle des boulets.

Même les cordes de la harpe
Avec la phalange du doigt,
Même le bras avec l’écharpe,
Et la colonne avec le toit.

Le coup d’ongle ou le coup de griffe,
Tout, enfin tout dans l’univers,
Excepté la joue et la gifle,
Car… dans ce cas l’est à l’envers…

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

Germain NOUVEAU

Portait de Germain NOUVEAU

Germain Marie Bernard Nouveau, né le 31 juillet 1851 à Pourrières (Var) où il est mort le 4 avril 1920, est un poète français. Il est l’aîné des 4 enfants de Félicien Nouveau (1826-1884) et de Marie Silvy (1832-1858). Germain Nouveau perd sa mère alors qu’il n’a que sept ans. Il est élevé par son... [Lire la suite]

© 2017 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS
Nos partenaires : Le Mot pour la frime | Poetiz | Permis moto