Poème 'Le bateau à la dérive' de marisolle

Accueil > Les membres > Page de poésie de marisolle > Le bateau à la dérive

Le bateau à la dérive

marisolle

Je suis comme ce bateau à la dérive
qui vogue sans capitaine, ni voiles
ni matelots.
Les vagues par jeu, m’agacent,
me lançant sur des rochers,
coupants.
Ma coque, se fendille de toutes
parts.
Et le vent m’entraîne dans des
rondes insensées,
rodéos dans l’écume blanchâtre
des jours énervés.
Je roule, je tangue, je plonge, refais
surface, suffoquant, hoquetant,
mais toujours, insubmersible et
les dents plantées dans la chair,
Je tiens.
Je tiens bon, ballotée pourtant
comme coque de noix,
comme plume au vent
n’en pouvant plus
mais tenant bon.
De toute ma volonté,
je me cramponne
car je sais que la rive
est proche même si
je ne la vois pas encore.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS