Poème 'Le Bouton d’or' de Robert DESNOS dans 'Chantefleurs'

Le Bouton d’or

Robert DESNOS
Recueil : "Chantefleurs"

Un beau bateau, chargé jusqu’au sabord
De cent millions de boutons d’or,
Vient de Chine ou San-Salvador.
Le roi Nabuchodonosor
Il brait, il mange, il boit, il dort,
Il n’aura pas de boutons d’or.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

  1. Le vin du roi
    --------------

    Le roi, qui éprouvait une soif colossale,
    Auprès du trône a fait installer un tonneau.
    « Les paysans, dit il, peuvent boire mon eau ;
    Un monarque a besoin d’une boisson royale. »

    Le roi, dont le visage est devenu bien rose,
    Lève au ciel son godet d’argenterie et d’or ;
    Près de lui, le trouvère a chanté haut et fort
    La complainte où l’on trouve et la rime, et la prose.

    Quel pinard ! On en veut, jusqu’au seuil de la tombe.
    La main qui tient toujours un grand verre de vin
    Semble devoir régner et gouverner sans fin
    En attendant la mort aux ailes de colombe.

Rédiger un commentaire

Robert DESNOS

Portait de Robert DESNOS

Robert Desnos est un poète français, né le 4 juillet 1900 à Paris et mort du typhus le 8 juin 1945 au camp de concentration de Theresienstadt, en Tchécoslovaquie à peine libéré du joug de l’Allemagne nazie. Autodidacte et rêvant de poésie, Robert Desnos est introduit vers 1920 dans les milieux littéraires modernistes et... [Lire la suite]

© 2017 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS
Nos partenaires : Le Mot pour la frime | Poetiz | Permis moto