Poème 'Le nid de colombes' de guillaumePrevel

Le nid de colombes

guillaumePrevel

Il est une légende en ces lieux de Paris
D’une maison qui jadis s’était effondrée
Sur un nid de colombes enfants de paradis
Dont la femelle et les petits restèrent prisonniers

De la tonne de gravats et de pierres
Qui aux heures sombres ressemblait à un cimetière
Le mâle seul resté libre de ses mouvements
Paniqué par la tournure des événements

Faisait de légers battements de ses ailes
Une douce et fraîche brise
Ecartant de son bec les pierres grises
Pour venir en aide à ceux dont il était resté fidèle

La nuit, le jour refusant le poids du désespoir
Il portait la nourriture et l’eau salvatrice en offrande
Alors, le peuple de Paris ému de le voir
Parcourir mille lieux à travers landes

Dégagèrent à la lumière des flambeaux
La petite famille de colombes prisonnière du destin
Et la libérèrent sous les cris de joie du tombeau
Donnant à cette histoire une heureuse et belle fin.

Février 2013

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS