Poème 'Le coureur' de José-Maria de HEREDIA dans 'Les Trophées'

Le coureur

José-Maria de HEREDIA
Recueil : "Les Trophées"

Tel que Delphes l’a vu quand, Thymos le suivant,
Il volait par le stade aux clameurs de la foule,
Tel Ladas court encor sur le socle qu’il foule
D’un pied de bronze, svelte et plus vif que le vent.

Le bras tendu, l’oeil fixe et le torse en avant,
Une sueur d’airain à son front perle et coule ;
On dirait que l’athlète a jailli hors du moule,
Tandis que le sculpteur le fondait, tout vivant.

Il palpite, il frémit d’espérance et de fièvre,
Son flanc halète, l’air qu’il fend manque à sa lèvre
Et l’effort fait saillir ses muscles de métal ;

L’irrésistible élan de la course l’entraîne
Et passant par-dessus son propre piédestal,
Vers la palme et le but il va fuir dans l’arène.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

  1. Marche au hasard
    ----------------------

    Je traverse la ville, un rêve poursuivant,
    Assez indifférent à ce que fait la foule
    Et fort peu attentif aux pavés que je foule ;
    Je vais, ainsi que vont les feuilles dans le vent.

    Je ne réfléchis point, et je vais de l'avant,
    Je ne songe pas plus que la froide eau qui coule ;
    Un moineau qui sautille, un pigeon qui roucoule,
    J'imite en mes actions ces modestes vivants.

    Je suis celui qui va, sans clameur et sans fièvre,
    La paix dans mon regard et le sourire aux lèvres :
    Le beffroi me salue de sa voix de métal.

    Pour des compétitions, faut-il que l'on s'entraîne ?
    Je ne suis point de ceux qu'attire un piédestal,
    Non plus de ceux pour qui le monde est une arène.

Rédiger un commentaire

José-Maria de HEREDIA

Portait de José-Maria de HEREDIA

José-Maria de Heredia (né José María de Heredia Girard 1842-1905) est un homme de lettres d’origine cubaine, naturalisé français en 1893. En tant que poète, c’est un des maîtres du mouvement parnassien, véritable joaillier du vers. Son œuvre poétique est constituée d’un unique recueil, « Les... [Lire la suite]

© 2017 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS
Nos partenaires : Le Mot pour la frime | Poetiz | Permis moto