Poème 'Le Rouge-Gorge' de Jules LEFÈVRE-DEUMIER dans 'Le Livre du Promeneur'

Le Rouge-Gorge

Jules LEFÈVRE-DEUMIER
Recueil : "Le Livre du Promeneur"

Ne maudissez pas la vie parce qu’elle a des jours nébuleux et sombres : l’homme passe plus vite encore que les nuages qui l’attristent. Traversez par la pensée le voile qui vous cache les cieux, et le soleil ne vous manquera pas. Ne laissez pas de pâles brouillards obscurcir votre lampe, et désarmez l’hiver par votre sérénité. Quand la terre grelotte sous sa robe de givre, et que la buse met en fuite tous les oiseaux, ces frileux courtisans des beaux jours, le petit rouge-gorge cherche à dédommager la nature de leur absence. Oublieux des frimas, et bien loin souvent des granges hospitalières, il sautille et chante dans la neige. Soyez comme lui, poètes, et chantez dans les larmes : votre cœur aura moins froid.

12 janvier

Poème préféré des membres

IVA et guillaumePrevel ont ajouté ce poème parmi leurs favoris.

Commentaires

  1. la neige ce sont les jeux pour les enfants mais souvent le rouge -gorge habite nos lieux quand tout prés de la maiso ,il y a quelques fruits qui sont laissés our lui ou qu'il entend un saxophoniste jouer . alors il se rapproche peu à pau même en hiver parce qu'il sait la maison de nouveau habitée.
    quelques miettes de pain pour le réchauffer auprès d'un grand chênr et son chant pour nous répondre et faire un signe.
    regardez le sans vous approcher de lui cependant parce qu'il est parfois timide et tout rougissant.

  2. Comme le rouge-gorge sautille et chante dans la neige, chantez dans les larmes ! votre cœur aura moins froid. Silence, c'est beau !

Rédiger un commentaire

Jules LEFÈVRE-DEUMIER

Portait de Jules LEFÈVRE-DEUMIER

Jules Lefèvre-Deumier, né le 14 juin 1797 à Paris où il est mort le 11 décembre 1857, est un écrivain et poète français. Son vrai nom était Lefèvre, auquel il ajouta Deumier en hommage à une tante qui lui avait légué sa fortune, assez considérable. Profondément romantique, ses modèles étaient André Chénier et Byron.... [Lire la suite]

© 2017 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS
Nos partenaires : Le Mot pour la frime | Poetiz | Permis moto