Poème 'Le vide' de marisolle

Le vide

marisolle

Le vide

Déraison.

Sans plus rien

à quoi se tenir.

Marcher.

Un pas, deux peut-être…

Attente.

Attente.

A tenter de…

de quoi ?

Remplir, mettre à la place de…

Vide.

Comment remplit-on le vide ?

Par définition,le vide

ne se remplit pas.

il est là et puis ailleurs,

ici ou n’importe où.

Alors, le chasser

d’un coup de pied rageur,

ou bien, à goutte.. à goutte,

le chasser en comblant

le vide du vide.

une goutte, tu l’entends

qui tombe ?

une autre encore,

feront ensemble

une petite flaque.

un rayon de soleil

s’y reflétera

et ça sera déjà

un paysage.

Puis peut-être

un peu de sable

et ainsi de suite

et tout d’un coup

il n’y aura plus

aucune place

pour le vide.

Plein,

plein de vie,

plein de couleurs,

plein de beauté,

plein de douceur

plein d’amour.

Espoir

sans désespoir.

Tranquille.

Attente

Création.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS