Poème 'Le voyage immobile' de FAB

Accueil > Les membres > Page de poésie de FAB > Le voyage immobile

Le voyage immobile

FAB

J’aurais aimé un jour embarquer sur ton front
Vers d’autres mers au large, ô mers de solitude,
Gonflés d’orgueil obscur, comme nous en souffrons !
Transportés vers l’Ailleurs, mémoire et multitude.

De rêves infinis en gouffres de quiétude,
Je me ferai vertige à ton esprit. L’affront,
Désir inassouvi contre la platitude
De l’autre tant aimé auquel nous nous offrons

Mesurera de front
De nous deux l’attitude
Comme l’incertitude…

Correspondances, 2013

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2020 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS