Poème 'Les Présages' de Robert DESNOS dans 'Les Portes battantes'

Les Présages

Robert DESNOS
Recueil : "Les Portes battantes"

En voilà une affaire pour du sel renversé,
Un sablier brisé,
Une bouteille débouchée,
Une voiture dans le fossé
Et la culbute ratée.
Remettez le sel dans la salière,
Le bouchon sur la bouteille,
La voiture sur la route,
La tête par-dessus le cul.

Mais le sablier ?
Vous pouvez le retourner,
Temps passé est bien passé
Tâchez d’en profiter.

Le vent emporte le sable
Nos souvenirs et nos amitiés…
Ne vous montez pas le bourrichon !
Avec vous-mêmes, pas de chiqué.

Temps passé est bien passé
Vivez.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

  1. Robert le consolateur
    --------------------

    Tu ne crains point, Robert, qu'on renverse le sel ;
    Tu ne crains point non plus qu'un sablier se brise,
    Ni que d'une bouteille une ration soit prise,
    Ni tous ces accidents qui ne sont point mortels.

    Car, si nos résultats ne sont pas les meilleurs,
    Ne le prenons pas mal, cela nous encourage
    À mettre de la poigne et du coeur à l'ouvrage :
    À mieux nous comporter, en éternels veilleurs.

    Salière et sablier nous donnent des leçons ;
    Les objets sont tous là pour nous apprendre à vivre,
    On peut les annoter, tels les marges d'un livre,
    Ou bien en profiter, les prendre comme ils sont.

Rédiger un commentaire

Robert DESNOS

Portait de Robert DESNOS

Robert Desnos est un poète français, né le 4 juillet 1900 à Paris et mort du typhus le 8 juin 1945 au camp de concentration de Theresienstadt, en Tchécoslovaquie à peine libéré du joug de l’Allemagne nazie. Autodidacte et rêvant de poésie, Robert Desnos est introduit vers 1920 dans les milieux littéraires modernistes et... [Lire la suite]

© 2017 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS
Nos partenaires : Le Mot pour la frime | Poetiz | Permis moto