Poème 'L’étoile bergère' de guillaumePrevel

L’étoile bergère

guillaumePrevel

Prisonnier en terre étrangère
Le chevalier très chrétien et très pieu
Pria tous les saints et fit vœu
Qu’il accrocherait l’étoile bergère

Entre les deux sommets de la montagne
Si le sort le libérait des griffes sarrasines
Le vœu exaucé et les portes assassines
Ouvertes, il s’en retourna en son pays de cocagne

Pour finir sa vie et tenir sa promesse
En hissant dans le vide et l’ivresse
Des hauteurs, une étoile plus brillante

Depuis lors à Moustiers Sainte Marie
Berce dans le vent des gorges de sa patrie
L’ex voto d’un revenant des croisades qui pria pour sa liberté.

13 juillet 2018

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS