Poème 'L’Horizon droit' de Paul ÉLUARD dans 'Poésie et vérité'

L’Horizon droit

Paul ÉLUARD
Recueil : "Poésie et vérité"

Je porte un panier de mauvais réveil
Oubli du repos fenêtre sévère
La forme du corps la forme sans fard
Et les mains bornées les folles déchues

Je porte des mains à cueillir Décembre
Pour m’en rassasier je crie mon chagrin
À faire hurler avec moi les sourds
Et les prisonniers que le jour insulte

Matin sans désirs matin sans journée
Sous la bouche affreuse un feu s’est éteint
Il faudra passer les arches détruites
Du soleil d’hier qui niait l’espace

Salir d’un pas lourd les sons de l’azur
Ternir d’un regard les empreintes d’or
Et les blés du cœur couchés dans la boue
Gagner sur mon ombre au fond de l’ennui

Un autre matin aussi désolé.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

  1. Sauvetage du roi
    -------------------

    Des lointains revient le roi d'or
    Que les gens d'un petit village
    Ont sauvé d'un cruel naufrage ;
    Il suit la route, et marche au bord.

    Ils n'ont pu lui donner d'argent,
    Ni de manteau, ni de chaussures ;
    Ils disent que la route est sûre,
    Qu'on y trouve de braves gens.

    Beau roi qui marches dans l'azur,
    C'est bien la plus belle fortune,
    Cette indulgence de Neptune
    Et ces chants d'oiseaux dans l'air pur.

Rédiger un commentaire

Paul ÉLUARD

Portait de Paul ÉLUARD

Paul Éluard, de son vrai nom Eugène Émile Paul Grindel (14 décembre 1895 à Saint-Denis – 18 novembre 1952 à Charenton-le-Pont ), est un poète français. C’est à l’âge de vingt et un ans qu’il choisit le nom de Paul Éluard, hérité de sa grand-mère, Félicie. Il adhère au dadaïsme et est l’un des... [Lire la suite]

© 2017 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS
Nos partenaires : Le Mot pour la frime | Poetiz | Permis moto