Poème 'L’Oasis' de guillaumePrevel

L’Oasis

guillaumePrevel

Oasis! toi à qui je dois d’être toujours en vie
Garde-moi longtemps en ton sein nourricier

Jusqu’au jour maudit
Où mon tour de mourir (que j’avais oublié!)

Me rendra poussière en ta terre d’Eden
Fais des graines de mon corps

Pousser en ton hymen
La vie éternelle de mon tronc mort

Que je nourrisse à mon tour de ma chair;
De mon sang; ton jardin jadis pour moi bienveillant.

19 juin 2017

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS