Poème 'Lorsque l’on ne supporte plus' de marisolle

Accueil > Les membres > Page de poésie de marisolle > Lorsque l’on ne supporte plus

Lorsque l’on ne supporte plus

marisolle

Lorsque l’on ne supporte plus
que l’on a trop vécu
que la vie vous ferme toutes
portes
que l’on s’abîme dans des
abîmes
de pensées insensées,
de sombres perspectives,
que la mort en lambeaux de
dentelles,
vous enveloppe sans raison
apparente,
vous voulez lâcher prise, vous
fondre
dans le néant,
cependant que le soleil
brille,
et vous donne à voir tant de
beautés,
mais vous fermez les yeux,
accroché à la
souffrance,
comme naufragé à sa
planche.
Mais la vie chevillée dans
l’âme
vous ouvre les yeux sur le
monde
et même gris, il vous paraîtra
bleu.
Il suffit pour cela de le vouloir
de détourner les
yeux
et d’avoir le courage d’aller de
l’avant.
pas demain,
maintenant !

Poème préféré des membres

guillaumePrevel a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS