Poème 'L’ultime présence' de guillaumePrevel

L’ultime présence

guillaumePrevel

Face à l’ultime présence,
La résignation est la plus grande des armes,
Qui assèche l’insondable tristesse des larmes,
Et relègue la compagnie funèbre au stade de l’absence!

Rien, en cet instant, ne doit atteindre,
Celui qui s’en va vers l’ultime repos,
Afin que le voyage ne devienne un fardeau,
Où le pire serait encore à craindre!

La vie dans la mort entremêlée,
Pour que plus rien ne puisse les démêler,
Et rendre le passage plus acceptable,

Voilà le vœux que l’on doit formuler;
Pour réduire la menace misérable et ruiné,
A l’insignifiance et au rang de poussière!

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

  1. bonjour,

    Il doit y avoir eu un bug car ce poème est de moi. Je vais contacter le web master pour corriger l'erreur.

    cordialement

  2. je n'irai pas jusque là, l'erreur est humaine! :)
    Mais un signalement s'imposait!!!!
    bonne journée

Rédiger un commentaire

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS