Poème 'Ma femme' de guillaumePrevel

Ma femme

guillaumePrevel

Ma femme comme je l’aime,
Enserrée dans cette robe de dentelle blanche,
Qui épouse délicieusement le contour de ses hanches.
Dans ses cheveux noirs, déposées en un fin diadème,

Quelques jolies fleurs fraîchement coupées dans le jardin,
Éclairent la nuit profonde de sa chevelure,
De teintes multicolores et pures,
Qui disparaîtront au soir dans l’eau de son bain.

La nuit près d’elle souvent je pleure,
En pensant aux temps prochains où elle sera bien vieille.
Cependant qu’au matin, je souris de la voir si belle sous le soleil,
Tandis que le vent frais porte dans la chambre un frisson qui l’effleure.

Ma femme comme je l’aime dans cette robe de dentelle blanche.

10 Mai 2015

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS